• +

    La frontière est mince

    2018

  • +

    La montagne

    Vitre, miroir  2018

     

    photos: Nicolas Leroy

  • +

    J'ai gardé la pierre, une parcelle d'immensité

    Verre, pierre  2018

     

    photos: Nicolas Leroy

  • +

    À la recherche de l’objet absent

    Exposition collective FRICHE2017, Bruxelles

    Sur un site industriel, une entrevue avec un architecte et archéologue de la construction me mène à dessiner autour d’une notion évoquée: la recherche de l’objet absent. Sur les murs du bâtiment, les traces de lignes deviennent les indices de l'enquête. Une ligne d’acier bleu, couleur d’origine du site, dessine et contourne des tasseaux de bois. Enquête menée en collaboration avec Philippe Fraisse.

  • +

    Changer d'ère

    Façade de l’usine d’Idempapers, Nivelles, Février 2017

    La façade d’une usine vouée à la destruction est percée de flèches.

  • +

    Un million d’atomes d’un bleu tendre

    Production : Atelier Gamil, Paris

    Exposition Projection Room, Bruxelles, 2016

    Plier une feuille de verre à la chaleur d’un four et figer ses déformations par le refroidissement. Suspendu, le bleu s’étire et se dilate jusqu’à former un drapé suggérant la fluidité. La structure d’agglomérés, nécessaire au processus de production, se déplace à l’espace d’expositon.

  • +

    Sans titre

    Exposition Second Room, Gand, 2016

    Dérouler une cassette audio des Gypsy Kings et laisser silencieusement se mouvoir la bande magnétique.

  • +

    Quelque chose de noir ou la liqueur de soleil

    Résidence de recherches, Bains Connective, Bruxelles, 2013

    De l’encre noire est maintenue par une fine membrane de plastique.

  • +

    Le dessein des choses

    Exposition Projection Room, Bruxelles, 2016

    Du haut d’une structure construite à la mesure de l’espace architectural s’écoule du sable. Dans des bacs d’acier, il traverse les strates jusqu’à faire croitre un monticule, un anti-édifice.

  • +

    Asphalte

    Conception et captation vidéo dans l’espace public, Bruxelles, 2016 lien vidéo /

    Concevoir un tronçon de route transportable en asphalte. Des ouvriers de la voirie prennent en main la réalisation du tronçon, délocalisant ainsi des gestes quotidiens et l’objet même de la production.

  • +

    Dans la poussière dorée du soir

    Installation in situ, 2014 / lien vidéo /

    Penser avec la matière architecturale pendant une rénovation. Un miroir sur tréteaux devient le réceptacle du sable qui s’écoule du plafond. Un monticule de sable s’élève et déterritorialise le micro au macro et inverse les représentations de la chute.

  • +

    1-1

    Installation in situ. Exposition au MAD, Bruxelles, 2011 lien vidéo /

    Du sable s’écoule vers le sous-sol d'un bâtiment en friche. Deux monticules de sable sont déposés sur deux trous, préexistant au projet d'exposition. Les coulées dialoguent avec les pilliers de la structure architecturale, ils font d’elles des colonnes éphémères formées aux conditions de l’espace. Marcher dans le bâtiment nous mène à lire l’installation dans son intégralité.

  • +

    Until

    2011, Bruxelles

    Une plaque de sucre est déposée sur quatre pieds en bois. Telle l’épée de Damoclès, une ampoule à décanter surplombe l’ensemble et rythme la transformation de la pièce goutte par goutte. Elle s'altère jusqu'à ce que l'ensemble chute et se désolidarise.

Contact

Dossier PDF     / Télécharger /     / Visualiser /

© COPYRIGHT 2018 Noémie Asper

Webdesign - Piston